Conseil consultatif

Nommé par le conseil d’administration, le conseil consultatif fournit des conseils stratégiques et aide à promouvoir le travail de SD.

Nathalie Des Rosiers

Nathalie Des Rosiers a été nommée doyenne de la section de common law de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa en 2013. Elle était auparavant directrice exécutive et avocate générale de l’Association canadienne des libertés civiles, un organisme national qui agit comme chien de garde pour la protection des droits humains et des libertés civiles au Canada. Dans le passé, Mme Des Rosiers a été vice-rectrice intérimaire à la gouvernance de l’Université d’Ottawa (2008-09) et présidente de la Commission du droit du Canada (2000-04). Elle a reçu de nombreux honneurs, dont l’Ordre du Canada en 2013, l’Ordre de l’Ontario en 2012, un doctorat honorifique de l’Université catholique de Louvain en Belgique en 2012, et a fait partie de la liste des 25 avocats les plus influents au Canada en 2011 et en 2012.

Joshua Greenberg

Joshua Greenberg (PhD, Université McMaster) est professeur agrégé de communication à l’Université Carleton et actuellement directeur adjoint de l’École de journalisme et de communication. Il travaille conjointement au Département de sociologie et d’anthropologie et est le chercheur principal du Groupe de recherche sur la communication, le risque et la santé publique. Avant de se joindre à l’École de journalisme et de communication, il a été chercheur postdoctoral du CRSH à l’École d’administration publique et de politique gouvernementale à l’Université Carleton.

Sally Otto

Sarah (Sally) P. Otto (PhD, Université Stanford) est professeure et titulaire d'une Chaire de recherche du Canada (niveau 1) au Département de zoologie et directrice du Centre de recherche en biodiversité à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle est connue pour ses études théoriques qui examinent l’évolution des systèmes biologiques. Utilisant la modélisation mathématique et l’évolution expérimentale, ses recherches sur les forces évolutives conduisant à la diversité biologique ont abouti à plus de 150 publications et un livre. Mme Otto a été membre fondatrice et secrétaire de la Société canadienne d’écologie et d’évolution, vice-présidente de la Société pour l’étude de l’évolution, de l’American Society of Naturalists et de la Société européenne de biologie évolutive, membre du conseil de la Société pour l’étude de l’évolution et de l’American Genetic Association, ainsi que membre de plusieurs comités éditoriaux. Ses récompenses comprennent une bourse MacArthur, une bourse Guggenheim, un prix McDowell d’excellence en recherche (UBC), une bourse Steacie (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada), et le prix Steacie (Conseil national de recherches du Canada).

John Stone

John M.R. Stone (PhD, Reading University, Royaume-Uni) est actuellement professeur associé de recherche au Département de géographie et d’études environnementales de l’Université Carleton et vice-président du Groupe de travail II du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). M. Stone est arrivé au Canada en tant que chercheur post-doctoral en 1969, travaillant sous Gerhard Herzberg au Conseil national de recherches. En 1972, il rejoint la fonction publique du Canada et y assume des responsabilités croissantes, d’abord au Ministère d’État (Sciences et Technologie) et plus tard au Ministère des affaires étrangères et du commerce international, au Bureau des affaires internationales du Conseil national de recherches et, enfin, à Environnement Canada, jusqu’à sa retraite en 2005. Il a représenté le Canada lors de nombreux forums internationaux, y compris le Comité scientifique de l’OTAN, les conseillers principaux de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe, et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.